Pour les visiteurs du site :

Attention Électron Libre théâtral ! Vous entrez sur le site d'un auteur qui prône un théâtre différent, loin des vaudevilles et comédies d'antan. Vous êtes prévenus et libres de continuer la visite.

mercredi 1 mars 2017

HUMEUR DU JOUR : Où sont passées les pièces en costumes ?

La couturière serait-elle une espèce en voie de disparition au théâtre ?
Je ne compte plus le nombre de pièces contemporaines qui se passent dans un salon et à notre époque.

Essayage de tutu pour "Les pas perdus" de Denise Bonal
Si certains auteurs se complaisent dans ce chez-soi reconstitué tant mieux pour eux, mais les troupes devraient regarder autrement.

Le théâtre est une magnifique machine à voyager dans le temps. Et elle est si peu utilisée.

Bien sûr, il y a Molière et Shakespeare, là les costumes ça y va, mais ça leur fait une belle jambe à Jean-Baptise et William car d'autres auteurs (bien vivants eux) n'attendent que ça.
Ah, stop ! Je vous vois venir !
"Ouuii...Wilfrid veut encore faire avec ses pièeccees son auto-promotiioon ".

Comment vous avez deviné ? ..................................
La Poisse de Dieu...-Troupe La Maestria-
Blague à part, disons que lorsque je vois le travail fait par les différentes troupes sur mes deux premières pièces "la poisse de Dieu, la Farce du Diable" et "Légendes d'Anjou et d'ailleurs", ou sur plus récemment "La clochette de Madame" je me dis avec une fierté non dissimulée que ça avait quand même de la gueule.
La Poisse de Dieu...-Troupe La Maestria-

Jugez plutôt. Pas besoin d'importer des vêtements de Chine, la France a un incroyable talent et le Québec (La Poisse de Dieu...) n'était pas en reste !
Légendes d'Anjou et d'ailleurs-Atelier de La Doutre


La clochette de Madame-Cie du Carillon
Légendes d'Anjou et d'ailleurs-La commédia d'Ici
Légendes d'Anjou et d'Ailleurs- Les Cominnamis-

Chouette, non ?
Mais je n'oublie pas pour autant les collègues qui se sont aussi donnés la peine de franchir le temps, l'espace temps et le réel.
Le Roi est mort de Vincent Dheygre
Vincent Dheygre pour "Le Roi est mort" avec un texte qui se passe sur un  échiquier ou bien Gérard Levoyer pour "Histoires de bains" avec son marchand ambulant, sans parler de ce magnifique classique trop rare d'Arthur Miller "Les sorcières de Salem" sur la folie religieuse des premières colonies en Amérique.




Histoires de Bains de Gérard Levoyer
Les sorcières de Salem d'Arthur Miller

 Bref, chères troupes, sortez les couturières de leur placard. Elles seront sûrement ravies de participer à la magie du théâtre et de ressortir leur machine à coudre. Quittez le présent ! Le passé et le futur vous tendent les bras !
Vous, je ne sais pas mais moi je rêve d'y aller...je dis ça, je dis rien....